News

Les espaces de bureaux flexibles résistent malgré la crise

Partager

06/05/2021

Selon le Conseil international en immobilier Savills, le secteur Flex Office fait preuve d’une résilience significative, depuis le début de la crise sanitaire. En effet, si le marché de la location de bureaux est fortement impacté depuis plus d’un an, avec un recul de 48% de la demande placée (données Savills), le Flex office, bien que touché lui aussi, résiste en répondant à de nouveaux besoins et de nouvelles exigences. La deuxième édition de l’enquête Flexmark réalisée par Workthere - plateforme Savills dédiée à l’offre de bureaux flexibles - montre une baisse moyenne du taux d’occupation des bureaux privatifs chez les opérateurs de 81% à 68%, assortie d’un recul des prix de 6%.

Fabrice Le Roux, Directeur de Workthere France commente : 

« L’impact de la pandémie a généré deux effets ayant participé à la baisse des prix. Dans un premier temps, les opérateurs ont d’abord proposé des remises à leurs occupants dont les contrats arrivaient à échéance pendant la période mars, avril, mai 2020, et ce afin de renouveler les contrats de location. Dans un second temps, ils ont dû consentir à d’autres remises pour attirer de nouveaux locataires et générer des revenus supplémentaires pour la 2ème partie de l’année. »

« Avec un recul limité à 6% des tarifs de location des bureaux privatifs, cette érosion est bien inférieure à ce que nous aurions pu craindre. Elle témoigne de la résilience du modèle Flex Office ainsi que de la capacité de rebond du marché ! »

La résistance de ce marché résulte d’une part de la variété de l’offre locative proposée ; et d’autre part du développement d’espaces sur-mesure qui connait une forte croissance depuis trois ans.

Sur les 335 espaces de Flex Office parisiens proposant de la location de bureaux équipés au mois, 189 sont loués uniquement en plateaux privatifs indépendants (de 100 à 3 000 m²). Ce qui représente 56% des espaces. Contrairement aux espaces qui proposent de la location bureau par bureau avec des contrats assez courts et parfois même sans aucun engagement de durée, les contrats de location pour des espaces privatifs affichent des durées plus longues, de 12 à 24 mois, avec des taux de rotation et de vacance bien inférieurs.

L’étude Flexmark souligne aussi que 54% de la part des revenus des opérateurs provient toujours de la location de bureaux privatifs, ce chiffre est toutefois en net recul par rapport aux 65% constatés en 2020. On note ainsi un transfert progressif des revenus au bénéfice des abonnements de coworking (hot desk) et des postes dédiés qui augmentent respectivement de 7 à 10% et de 9 à 16%. Ce phénomène n’est pas étranger à la demande grandissante de certains salariés pour bénéficier de tiers lieux à proximité de leur domicile.

Ce besoin de proximité, constaté aussi par les opérateurs, met en évidence que le développement du Flex Office en région sera l’une des principales évolutions du marché des bureaux dans les années à venir. Elle sera suivie de peu par la réservation en ligne qui permettra, à l’instar de l’hôtellerie, dont les bureaux flexibles partagent l’ADN, de réserver des bureaux plus facilement…

Les opérateurs interrogés sont confiants quant à l’avenir du bureau flexible car ce business model répond aux besoins croissants de flexibilité des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs. Ce phénomène qui existait déjà avant la crise sanitaire s’est considérablement amplifié !

Les grands groupes et les scale-ups (start-ups de 20 à 100 personnes) représentent déjà 37% des utilisateurs de bureaux flexibles. Si pour les premiers il s’agit plutôt d’une variable d’ajustement immobilière ou d’une solution de déploiement du modèle “hub and spoke” ; pour les seconds le Flex Office permet de gérer une croissance rapide, d’attirer et retenir des talents en proposant des environnements de travail innovants et agréables avec une gamme de services complète.

L’étude Flexmark est accessible en cliquant ici.

-Fin du communiqué-

 

A propos de SAVILLS

Conseil international en immobilier coté à la Bourse de Londres, Savills possède un réseau de plus de 600 bureaux et associés et emploie plus de 39 000 employés à travers le monde. Savills propose une large gamme de services (conseil, gestion, transaction, expertise etc.) à ses clients du monde entier. Les employés de Savills associent l'esprit d'entreprise à une connaissance approfondie de leur secteur et proposent un service sur-mesure à leurs clients.

“ Ne pas être les plus grands mais les meilleurs

Vous êtes à la recherche d’un espace de travail ? N’hésitez pas à contacter nos experts Workthere pour obtenir plus d’informations ou programmer une visite.

Contactez-nous