Recherche

Enquête Globale : Sentiment des Prestataires de Bureaux Flexibles #2

Partager

26/06/2020

Le mois dernier, nous avons lancé l’Enquête Globale sur le Sentiment des Prestataires de Bureaux Flexibles afin de mieux comprendre l'impact de COVID-19 sur les bureaux flexibles dans le monde. Nous avons reçu un excellent accueil et nous continuerons à mener l'enquête tous les mois. Les prestataires de bureaux flexibles sont nettement plus positifs quant aux perspectives du secteur qu'il y a un mois. 42% sont maintenant optimistes sur les perspectives pour les trois prochains mois, contre seulement 25% en avril. Le sentiment à long terme s'est également amélioré, avec 74 % des prestataires de bureaux flexibles qui se disent optimistes quant aux perspectives du secteur pour les 12 prochains mois, contre 64 % seulement le mois précédent.

Globalement, les demandes de renseignements ont augmenté de 40 % en mai par rapport à avril. Le niveau des demandes est en hausse par rapport au mois précédent en Europe et en Asie, mais en baisse en Amérique du Nord. La part des membres qui ne renouvellent pas leur contrat est la plus élevée aux États-Unis, avec 19 %, suivie de l'Asie avec 15 %, puis de l'Europe avec 12 %.

Le taux d'occupation avant le COVID 19 était de 83 % au niveau mondial et les prestataires de bureaux flexibles s'attendent à ce que le taux d'occupation soit de 69 % à la fin du mois de juin. Le taux d'occupation est tombé à zéro dans de nombreux pays, mais il convient de noter que la durée moyenne des contrats pour les entreprises basées dans des bureaux flexibles est de 12 mois selon nos données internes, ce qui permet d'offrir une certaine aide à la location pour les bureaux flexibles.

Un certain nombre d'entreprises au sein des bureaux flexibles ont encore des difficultés financières et 31% des membres ont demandé une réduction de loyer, ce chiffre étant de 38% en Asie, 33% en Amérique du Nord et 28% en Europe. Presque tous les prestataires de bureaux flexibles avec lesquels nous avons pu échanger par rapport à l'allègement des loyers ont déclaré qu'ils étudiaient chaque cas individuellement. Les formes les plus courantes d'allègement des loyers sont les suivantes : (1) report du loyer d'un mois et prolongation du contrat, (2) possibilité pour les membres de réduire leur espace et (3) réduction du loyer de 20 à 50 % pendant un mois. Nous notons aussi le fait qu'un certain nombre de prestataires de bureaux flexibles ont demandé à leur propre propriétaire une réduction de loyer.

La source de la demande de bureaux flexibles a connu un changement intéressant. La demande la plus forte concerne désormais les bureaux flexibles de banlieue, 37 % des prestataires déclarent qu'ils reçoivent le plus de demandes pour ces espaces de bureau. 36% disent que la demande provient surtout d'entreprises qui réduisent leurs effectifs en raison d'un bail. Les locaux de transition (un environnement de travail temporaire) et l'espace supplémentaire nécessaire en raison de la distanciation sociale sont d'autres sources de demandes importantes pour le moment. 

Nous continuerons à mener cette enquête sur une base mensuelle afin d'aider à suivre le ressenti et les statistiques clés sur le marché des bureaux flexibles. Il est clair que la période actuelle reste difficile pour le secteur des bureaux flexibles, mais les données récentes montrent que les perspectives commencent déjà à s'améliorer, tant à court terme qu'à long terme.

Vous pouvez consulter le rapport en cliquant ici.

Méthodologie

  • Notre analyse est basée sur 90 espaces de bureaux flexibles dans le monde entier, situés au Canada, en France, en Allemagne, en Irlande, à Singapour, en Espagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Vietnam.
  • Les données ont été recueillies par le biais d'un questionnaire en ligne que nous avons envoyé par mail aux prestataires de bureaux flexibles.
  • Les données ont été collectées entre le 13 mai 2020 et le 21 mai 2020.
  • Un "membre" est défini comme une convention d'adhésion. Il peut s'agir d'une personne ou d'une convention d'adhésion pour 150 personnes.

Cliquez ici pour consulter notre communiqué de presse.